Retour d’expérience : La scie Silky

Retour d'experience de nos formateurs

La scie silky

Randonneurs, campeurs ou amoureux du bushcraft et de la survie en pleine forêt, il est très essentiel d’avoir un équipement sûr et de qualité avec vous. 

Trouver une scie qui soit à la fois performante et résistante semble être difficile. Mais pas de panique, Alpha Survie a testé l’une des références du moment: la scie Silky.

Le monde de Silky

C’est en 1919, au Japon, que la première scie Silky a vu le jour. Forte d’un siècle d’expérience, Silky se distingue par son grand dévouement dans la fabrication des scies à main. Au vu de ses connaissances en métallurgie et en alliage, Silky allie les techniques les plus récentes pour fabriquer des scies bien performantes.

La scie Silky

Vue générale

Les scies Silky s’adaptent à toutes les fonctions en forêt. 

Cette marque propose en effet une vaste gamme de scies avec une longueur de lames qui varie; on peut y trouver une lame de scie de 17 cm comme on peut en trouver une autre d’un mètre de longueur. Les lames sont fabriquées à partir d’un authentique acier japonais de haut de gamme, d’où son efficacité redoutable.

La scie Silky

Caractéristiques

Silky se caractérise aussi par ses scies qui s’adaptent à tout type de bois. Bois vert ou bois sec, plus besoin de passer du temps à chercher le morceau de bois idéal, il vous suffit de le couper.

La Silky répond à tous besoins avec son large choix de denture, que ce soit pour l’utiliser en atelier ou pour vivre une aventure en plein air.

Une chose est sûre, la Silky offre des découpes précises et puissantes grâce à la qualité de sa lame.

C’est tout simplement la scie idéale qui vous ouvrira le champ des possibles pour vous approvisionner de bois, allumer un feu, construire un abri…

Lorsque vous investissez dans cette scie, vous avez l'assurance complète de pouvoir vous en servir à long terme.

Elle dispose d’une lame flexible pratiquement incassable. Elle est également interchangeable.

Elle dispose d'une poignée en gom et donc la scie ne glisse pas.

Compacte et facile à transporter.

Il est plus facile de scier dans les endroits étroits, difficiles d’accès.

Les petits + de la scie

La scie Silky

Elle dispose de deux positions de lame qui la rendent parfaite pour les travaux à plat et stable même dans des positions peu confortables.

Le sciage prend beaucoup moins de temps qu’avec les scies traditionnelles, tout en offrant une découpe propre et précise.

L’usage de la Silky Gomboy est très simple à manier, même si vous n’y êtes pas encore habitué. En effet, le manche est bien conçu pour rendre la prise en main agréable.

Elle dispose d’un bouton de pression qui permet d’assurer une sécurité fiable.

Les -

Un prix un peu plus élevé que la concurrence.

Nécessite un bon entretien régulier afin de l’utiliser dans les meilleures conditions et dans le temps.

La scie Silky

L'avis de notre formateur spécialisé dans les stages de survie débutant dans la Loire

"Après plusieurs jours d'utilisation sur des activités variées et sur des bois différents, cette scie a su me surprendre par son efficacité et sa précision. Le manche, munie de sa gomme très adhérente m'a impressionnée tant par son ergonomie mais aussi par rapport aux ampoules que certaines scies peuvent provoquer. La scie Silky Boy ne laissera aucune trace corporelle de votre dur labeur!

De plus, elle vous permettra (comme je l'ai fait) d'effectuer des travaux à la maison comme la découpe de plan de travail en mélaminé ou contre-plaqué sans écaillage de la surface avec une rapidité et une précision de découpe digne d'une scie circulaire professionnelle, avec les nuisances sonores en moins."

Yann, formateur débutant, Loire

La scie Silky

Conclusion

Contrairement aux scies traditionnelles, la Silky est capable de garantir des coupes droites et précises pour avoir des travaux de qualité irréprochable, tout en offrant une bonne tenue de main.

Globalement, nous sommes satisfaits des scies Silky et nous affectionnons particulièrement ses produits. C’est également grâce à Silky Europe que nous assurons des stages de Bushcraft de qualité au vu des scies ultra-performantes qu’ils nous fournissent.

Ne cherchez plus, la scie Silky est l’outil de référence qu’il vous faut en Bushcraft !

REJOIGNEZ LES RÉSEAUX SOCIAUX DE SILKY EUROPE

On parle de nous: Ma visite en France

On parle de nous: Ma visite en France 🏕

Alpha Survie, c’est surtout une expérience insolite à vivre au moins une fois dans sa vie. En Loire ou en Bretagne, c’est dans un cadre de carte postale que se vous allez vivre une aventure hors du commun alliant partage, découverte, cohésion de groupe et coopération avec la nature. C’est pourquoi Ma visite en France a référencé nos stages de survie et est allée même à publier un bel article sur nous. 

N'attendez plus et jetez-y un coup d'oeil !

On parle de nous: Ma visite en France

Notre ADN : l’art de coopérer avec la nature

Notre ADN : l'art de coopérer avec la nature

Si certains optent pour un stage de survie afin de devenir de véritables Survivors, d’autres le considèrent aujourd’hui comme l’occasion parfaite de se mettre au diapason avec l’environnement. 🌿

En plus des techniques de survie en pleine nature, c’est également une vision saine et respectueuse de l’environnement que veulent transmettre nos formateurs.   

La survie, c’est aussi un exercice de reconnexion avec la nature qui nous entoure, la coopération et le développement d’un lien étroit avec celle-ci.

La nature est notre lieu de travail quotidien. Nous ne la concevons pas comme un milieu hostile mais plutôt comme un milieu qui dispose de ses propres lois auxquelles il faut nous conformer

Le respect de la flore locale, la transmission de bonnes valeurs, le concept “no trace”…, toutes ces pratiques nous permettent de vous faire vivre une aventure en pleine nature, tout en limitant autant que possible votre impact sur l’environnement. 

 

Les stages de survie ? C’est bien plus que ce que vous pensiez !

Allier aventure, découverte, respect de l’environnement et communion avec la nature, c’est le défi que s’est lancé notre équipe ! 

Nos stages feront de vous de véritable Mike Horn, mais pas que ! En plus de vous apprendre à vivre en parfaite autonomie, ces stages aux côtés écologiques insoupçonnés vous feront changer de regard sur le monde extérieur. 

Loin des discours soporifiques sur l’empreinte écologique, nos formateurs vont vous apprendre à re-découvrir la beauté et la richesse de notre nature, et à quel point il est important de la préserver

Devenir un pro de la survie et de l’environnement en même temps, c’est possible ! 

stage de Survie bushcraft coopérer nature

Apprendre des valeurs essentielles :

Faire son propre feu, construire un abri pour dormir, reconnaître les plantes nécessaires à la survie, tout est prétexte à s’intéresser à la nature et à tous les éléments qui la composent ! 

Plantes guérissantes ou encore cabanes en bois , tout notre programme est fait pour être en immersion totale avec la flore qui nous entoure et comprendre que certains comportements doivent changer. 

Les connaissances de nos experts vont vous permettre de prendre conscience de la réalité climatique et à quel point il est important de prendre soin de notre écosystème. Toujours dans un défi “sans trace”, nos formateurs veilleront à vous inculquer les bonnes pratiques à adopter lorsque nous sommes en pleine nature. 

Prévention, préservation et protection, tel est le message que notre équipe veut faire passer lors de nos stages ! 




Utiliser les éléments de la nature tout en minimisant son empreinte écologique, est-ce vraiment possible? ♻️

stage de Survie bushcraft coopérer nature

Nos stages sont un excellent moyen de sensibilisation au respect et à la préservation de l’environnement.

Un stage de survie permet d’apprendre à ménager ses ressources et à improviser afin de tenir le plus longtemps possible en situation de crise. Néanmoins, nos formateurs veillent au respect de l’environnement, et à ce que chaque action soit en harmonie avec les valeurs inhérentes de la nature.

Gérer ses déchets est un bon réflexe à adopter lors d’un stage de survie. L’hygiène du terrain est en effet un thème qui nous tient à cœur. Nous adoptons une politique zéro déchets et insistons à ce que nos terrains ne soient pas détériorés.

 

Nous tenons à l’apprentissage de la sauvegarde de l’écosystème lors de nos activités. Nous collectons en priorité du bois mort pour pouvoir construire un campement, démarrer un feu ou encore créer ses propres outils. 

Lors de nos stages, les stagiaires mettent en pratique plusieurs techniques indispensables pour survivre ou plutôt vivre en pleine nature tout en la respectant : construire un abri, gérer ses ressources en eau, se nourrir, faire du feu en toutes conditions…

Un stage de survie est également l’occasion de revenir vers ses capacités primaires et d’apprendre une série de techniques les plus ancestrales. Une immersion à l’âge de pierre, époque dans laquelle l’activité humaine ne dépérissait pas la nature. 

stage de Survie bushcraft coopérer nature

Il est urgent de changer d'air !

Dans ce contexte particulier, se perdre en pleine nature devient un besoin, une véritable nécessité même. Le ciel bleu, la flore en éclat, ou encore les oiseaux qui chantent, voilà tout ce que l’on n’a pas pu apprécier lors des différents confinements.

Même si le confinement a été un fardeau pour la plupart des personnes, pour certain, cela a été une véritable révélation.

Il semble avoir éveillé une conscience écologique soudaine, nous rappelant l’importance de la nature dans notre vie, et le manque que peut engendrer son absence. Et le déconfinement est la meilleure occasion pour se sentir mieux et renouer les liens ! 

Les stages de survie permettent de réapprendre l’environnement et de faire un bilan sur notre perception de la nature. C’est pourquoi nous vous offrons, à travers nos stages, l’occasion parfaite pour vous rapprocher de l’environnement, ainsi qu’un moment de réflexion sur votre manière de vivre et votre place dans la nature.

Nous sommes persuadés que, pour laisser une empreinte positive sur notre écosystème, il faut tout d’abord se reconnecter à la nature.

Nous espérons alors sensibiliser tous nos stagiaires et transmettre également, à travers nos stages Famille, des valeurs éco-responsables aux nouvelles générations.

Couteau Viking

Retour d'experience de dany

couteau viking

Je voulais vous partager mon retour d’expérience après quelques mois d’utilisation du couteau HELLE VIKING qui m’a été envoyé par mon partenaire Agoratec. Je mettrais bien un mixage entre description détaillée et retex qui vient tout droit de notre fôret.

Historiquement

Le Viking détenait un caractère assez particulier et fort est une révision d'un classique Helle qui a été produit dans le cadre d'une collecte de fonds pour une croisière autour du monde d'un drakkar Viking. Le couteau se distingue non seulement par son intérêt historique, mais également en tant qu'excellent couteau universel.

Caractéristiques

La première impression en le sortant de boite, c'est son incroyable ergonomie, sa légèreté et cette impression de solidité ( à ce moment là j’avais pas débuté les tests ). Je vais détailler dans cet article les différentes parties de ce couteau

le couteau

Vue générale

Perso je suis pas d'accord pour catégoriser ce couteau “ historique “ dans une case moderne “ bush , survie ou autre “ mais plutôt un couteau à tout faire car pendant des siècles il a été utilisé pour les tâches du quotidien. Durant mes sorties , il m’a accompagné en randonnée, sur mes stages survie et bushcraft . En effet, j’ai pas mal crafté et je peux vous dire qu’il a un profil polyvalent et s'adapte bien autant au bushcraft avec un usage classique, dépecer un animal, faire la cuisine ou préparer le feu pour une soirée étoilée.

couteau retour d'expérience alpha survie

Longueur lame

11 cm

Longueur poignée

~ 10,5 cm

Acier

Acier laminé 3 couches

Manche

Bouleau

LES DONNÉES

couteau retour d'expérience alpha survie

Longueur du tranchant

~ 10,6 cm​

Epaisseur de lame

~ 3,7 cm​

Poids

116 g

Etui

cuir avec motif scandinave

Les +

Il est très bien équilibre. Le couteau est solide. Il possède une vrai emouture scandinave et s’adapte à tout type de morphologie. Le plus, il est beau.

Les -

soie traversante attention au batonnage

l'acier

ZOOM sUR L'ACIER

Helle a utilisé de l’acier laminé 3 couches ce qu’on appelle communément acier “ sandwich “ . Au coeur , un acier dur emprisonné entre deux couches d’acier souple plus tendre afin d’augmenter la résistance de la lame lors du travail et ainsi limiter de le casser ou de le tordre.

couteau retour d'expérience blog survie

Les +

Résistance

Les -

Affutage durable

le manche

ZOOM LE MANCHE

Quand je l’ai sorti de boite, ma première impression du manche été incroyable ! il se laisse prendre facilement ( il est parfait pour moi puisque j’ai une petite main) pourtant je ne force absolument pas contrairement au couteau moderne bourrin. Ce couteau, fabriqué en bois de bouleau, est une chose que je recherche a chaque fois pourtant j'évite (si je peux ) les couteau à manche en résine ou plastique qui sont moins authentiques. Ce dernier a eu une vie avant de l’avoir.

couteau retour d'expérience alpha survie

LA lame

ZOOM LA LAME

Sa lame, malgré une tendance un peu Spear point il reste comme même un Drop point qui est épaisse et semi brute de forge lui donnant un coupant exceptionnel. Une facilité d'affûtage qui se ressent sur le terrain, mais aussi charme et authenticité avec sa belle arête sur le dos, s’adapte très bien sur un firesteel et à la préparation du bois gras. On retrouve l'émoture traditionnelle scandinave sur toute la longueur (le biseau ne monte pas jusqu’au dos de la lame “ plate partielle “ ).

couteau retour d'expérience blog survie

CONCLUSION

Après quelques mois d’utilisation, je n'ai fini de l'utiliser car il me surprend à chaque fois. Par ailleurs, Il a remplacé la plupart de mes couteaux ( sauf ceux qui sont encore en test ). Il se positionne déjà très bien en fabrication familiale , lame robuste, manche de qualité, étui ambidextre. En définitif, c’est mon couteau du moment.

Comment préparer son sac pour voyager en autonomie.

Comment préparer son sac en totale autonomie ?

La règle du 5C

Quand tu pars en voyage tu emmènes avec toi un échantillons de ta maison pour répondre à tes besoins en matériel. Les sacs étant lourd à porter, tu te retrouves vite obligé de faire des choix et d’aller à l’essentiel.

Personnellement ayant voyagé de nombreuses années (avec et sans enfants), je suis rompue à l’exercice. Faire mon sac ne me demande donc que quelques minutes. Il faut dire que je prends quasiment toujours la même chose que je parte 2 jours ou 2 mois. La seule chose qui change sera peut être si le voyage s’annonce sportif ou si je peux me permettre de charger un peu en bougeant moins. 

Je commence déjà par définir des grands thèmes et je réponds à la règle des 5C

Les 5C

Les couvrants

Les vêtements :

Il n’est pas toujours évident de voyager léger côté vêtement, surtout quand tu pars de long mois sur les routes ou pour aventure en autonomie. Mais crois moi, il n’est vraiment pas utile d’en prendre beaucoup. La règle de base : des vêtements résistants et peu salissants que tu pourras laver facilement quand tu poseras tes affaires le soir en auberge ou au bord d’une rivière. Ils doivent donc pouvoir sécher vite pour être renfiler le lendemain matin. Le coton à tendance à être long à sécher. Pense microfibre,  ils sont merveilleux !! Tu n’es pas obligé de prendre des vêtements techniques spécialement fait pour les expés mais il faut reconnaitre qu’ils sont très utiles. Donc si tu peux te le permettre choisi du bon matériel car il durera dans le temps. J’ai certaines de mes affaires depuis plus de 10 ans . Mon fournisseur officiel est : Décathlon. Je n’ai pas de lien avec eux mais après avoir arpenter les magasins outdoor c’est vrai qu’ils ont une large gamme de produit avec un très bon rapport qualité prix. 

Alors concrètement je prends quoi :

  • 3 paires de chaussettes
  • 3 culottes
  • 2 pantalons ou un short et un pant si été.
  • 2 T-shirt ou chemise
  • 1 polaire
  • 1 gore tex
  • 1 ensemble de sous-vêtement technique en laine de mérinos. Pour le coup il faut y mettre le prix car c’est vital et il dure. Préfères la laine qui ne conserve pas les mauvaises odeurs
  • 1 bonnet
  • 1 paire de gant
  • 1 paire de chaussure de marche
  • 1 paire de chaussure ouverte en été ou une paire de basket en hiver

Ensuite le reste est superflux…

Les duvets :

Suivant la saison prends un duvet avec un confort correspondant au climat dans lequel tu seras. Rien de plus désagréable que d’avoir froid la nuit. Sans sommeil tu te mets en situation de survie car tes réflexes baisse rapidement

Les chauffants

Les allumes feux,

Il existe différents moyen d’allumer un feu tout aussi efficace les uns que les autres quand tu maitrise la technique. Mais tant que tu n’as pas la connaissance, vas au plus simple, ca t’éviteras de te mettre en situation de survie justement. Je te conseil d’avoir toujours deux moyens d’allumer ton feu. Parmi les possibilités qui s’offrent à toi tu trouves :

  • Briquet
  • Allumettes
  • Allume feu
  • Silex
  • Technique de l’arc
  • Loupe

Je te conseil vivement d’avoir toujours un briquet et un allume feu.

Les réchauds

Le réchaud n’est pas obligatoire si tu voyages d’auberge en auberge dans les villes mais dès que tu te rapproches de la nature il à le gros avantage de pouvoir réchauffer ta nourriture rapidement et en toute sécurité. Tu ne pourras pas toujours faire un feu au risque de bruler tout se qui t’entoure.

Les coupants

Couteau

Avoir un couteau avec soi est vital quelque soit l’aventure que tu t’apprêtes à vivre. Du plus petit au plus gros il te sortira de situation délicate à tous les coups. J’ai toujours avec moi à minima un couteau suisse et un couteau plus robuste à lame fixe.

Tu trouves de très bon couteau à paritr de 10€ dans la marque Mora, mais tu peux vite monter en gamme et te faire plaisir avec de vrais œuvres d’art faite pour des artisans passionnés comme xxx(trouver partenaire)

Hache

La hache te servira surtout si tu pars en autonomie plusieurs jours

Scie

Une bonne scie pliable rend bien des services
 

Les contenants

Gourde

Il est impératif d’avoir des gourdes quand tu pars que ça soit pour 2 jours ou 2 ans. Tu ne vas pas te trimballer tes bouteilles d’eau pour tout ton voyage. De plus écologiquement parlant ça ne tiens pas, quand tu penses au nombre de bouteilles en plastique que tu consommes si tu en achète une tous les jours. Comme dans certains pays l’eau n’est pas potable, penses à avoir toujours avec toi des pastilles purifiantes type micropure. 

Quitte à avoir une gourde je te conseille d’avoir une gourde rigide et une gourde souple, ainsi tu pourras purifier une des gourdes pendant que tu consomme l’eau de l’autre. 

Bol & Popote

On pense souvent qu’il n’est pas utilie d’avoir un contenant mais on le regrette amèrement quand le besoin se fait sentir et il est très difficile de fabriquer rapidement un contenant pouvant aller au feu. Alors glisser dans son paquetage un popote comprenant casserole et couvert n’ai pas inutile du tout. 

Les autres

Tu considèreras dans la famille des contenants les sacs à dos, sac en tout genre et sac plastique que te permettront de transporter facilement des affaires

Conclusion

Il ne sert à rien de trop se charger avec des choses inutiles car on se rend vite compte que l’on peut se passer de presque tout ce qui touche au loisir. 

En revanche, il est compliqué de se retrouver dehors sans un bon coupant ou un couvrant qui nous permettra de ne pas nous faire tomber un hypothermie.










Retrouvez-nous